LES VERTUS DE LA MARCHE

La marche est un sport doux qui ne demande aucune compétence particulière. Mieux, c’est un exercice naturel. En bougeant nos muscles, nous préservons notre capital santé. Toutes les études convergent en disant que cette pratique agit directement sur l’appareil locomoteur le système cardio-vasculaire et fait baisser la tension artérielle, sur la densité osseuse qu’elle renforce ainsi que sur l’arthrose et les lombalgies

MIEUX RECHARGER SES BATTERIES PIEDS NUS

En permanence, nous portons des chaussures en matériaux isolants qui certes nous protègent des chocs, du froid et de l’humidité. Mais la mise à la terre est essentielle à notre santé et à notre équilibre nerveux.

La terre possède une charge électrique négative et vibre à une fréquence qui a pour origine le mouvement de minuscules particules appelées électrons libres. Nous aussi nous sommes bioélectriques. Chaque battement de cœur est provoqué par une signal électrique transmis par le muscle cardiaque tout au long de notre vie. La terre dispose d’une réserve infinie d’électrons libres chargés négativement, notre corps lui en manque. En entrant en contact avec la terre, en marchant pieds nus ou en nageant, les électrons libres présents en abondance dans le sol et l’eau, attirés par les radicaux libres des cellules, passent dans le corps et en quelque sort, rechargent nos batteries nerveuses. En marchant pieds nus une trentaine de minutes par jour, des douleurs diverses s’atténuent et les marqueurs biologiques d’inflammation comme la protéine C réactive diminue ainsi que la production d’hydrocortisone, l’hormone du stress. On dort mieux, on a moins de tensions musculaires. Alors pensez à marcher souvent pieds nus sur l’herbe, le sable et l’eau. En hiver par temps sec, posez vos pieds sur une serviette en coton pendant quelques minutes.

MARCHE NORDIQUE

Elle ressemble à la marche mais en plus tonique. On va plus vite avec les bâtons et le mouvement naturel des bras est accentué et le corps propulsé en avant fait travailler la partie supérieure du corps. 80 % des chaînes musculaires est sollicité. C’est une excellente pratique qui convient à tous les âges et allie renforcement musculaire et travail cardio-pulmonaire sauf pour les épaules fragiles.

N’OUBLIEZ PAS DE BOIRE DE L’EAU TRÈS SOUVENT

Marcher trois minutes puis arrêtez-vous. Fermez les yeux et concentrez-vous sur votre respiration. Imaginez que vous êtes un arbre dont vos pieds sont les racines qui vous ancrent dans la terre en respirant profondément avec le diaphragme.

Susana