Tous les articles par admin

LA RELATION ENTRE LES EMOTIONS ET LE CORPS PHYSIQUE

Conférence de Jean Michel DEMELT du 27/04/2022

LA RELATION ENTRE LES EMOTIONS ET LE CORPS PHYSIQUE

Jeudi le 27/04, Jean Michel Demelt nous a fait expérimenter l’influence des pensées et des émotions sur le corps physique.

Il nous a d’abord expliqué les portes d’entrées des différents stress que nous pouvons subir parfois à notre insu et impacter notre corps. Ces portes d’entrées se situent au niveau de nos différents sens et notamment la vue et l’ouïe. La vue d’images, de sons, de paroles désagréables atteignent la conscience de notre cerveau et sont véhiculés dans le corps par l’intermédiaire de l’influx nerveux.

Il nous a initié à quelques exercices qui nous ont permis d’expérimenté cela. Tout d’abord, par la pratique de quelques respirations profondes et notamment une expiration prolongée afin de faire le vide complet suivi d’une apnée avant de repartir sur une nouvelle inspiration. Plusieurs respirations dans cette conscience vont permettrent d’apporter un état de détente à l’ensemble du corps. Ensuite nous avons véhiculé avec la respiration l’image d’une lourdeur tout en étant attentif à ce que cela a induit en nous. Pour certains c’était une sensation désagréable au niveau du cou, pour d’autres au niveau de la poitrine, pour d’autres encore au niveau du plexus solaire avec pour chacun des couleurs et des images différentes.

Ensuite le même exercice a été fait avec l’image de légèreté, bien entendu les sensations ont été différentes et plus agréables.

Deux autres expériences ont suivis, avec l’émotion de la peur et ensuite de la joie.

Les participants ont pu ressentir le lien direct des pensées et des émotions avec le corps physique par les sensations observés et ressentis.

Jean-Michel Demelt a partagé un dernier exercice, une méditation active qu’il pratique personnellement tous les matins. Cet exercice porte sur un auto massage de l’ensemble du corps permettant d’élever notre vitalité énergétique, la mise en mouvement de nos différentes articulations, et pour terminer, un ancrage terre/ciel.

Il avait à cœur de partager des pratiques, des outils qui permettent à chacun de nous de se prendre en charge et aller ainsi vers un mieux être.

Bel échange, un grand Merci

On avait la possibilité d’acheter son livre : Méthode Demelt Thérapie manuelle somato-émotionnelle

Pour ceux qui souhaitent le retrouver, ci-dessous ses coordonnées :

Formation Demelt 4 rue des Pommiers à SEEBACH 67160

Son site www.demelt.com – Tél 06 82 35 41 23

Est-ce que la maladie pourrais nous protéger ?

Conférence « Est-ce que la maladie pourrais nous protéger »

Le 19/05/2022 par Robert WOHLFAHRT (Médecin)

Robert WOHLFAHRT, le conférencier nous a tout d’abord parlé des cycles. Des cycles jour/semaine/années, des cycles de l’âge, des cycles de rotation de la terre, des solstices. Tout dans notre vie est basé sur les différents cycles et on est rythmé tout au long de l’année par l’alternance du jour et de la nuit.

La maladie entre dans l’humain au gré des différents cycles, et on retrouve une échelle en fonction de l’âge. La pratique sur presque 50 années, a permis au médecin de pouvoir dresser un tableau des maladies survenant au fil de l’âge, des cycles, des saisons. Il nous fait part de ses observations.

La maladie en fonction des cycles de l’âge

Entre 25 et 30 ans on est dans le « subir » et on subit pour avoir, on travaille dur pour avoir, les maux et maladies qui se manifestent sont entre autres : la fatigue, l’arthrose, la dépression.

Vers 40-45 ans on est dans « l’avoir », on accumule les avoirs de toute nature, les maux et maladies qui se manifestent sont entres autres : le surpoids, le burn-out, le stress, les cancers.

Entre 50 et 60 ans, on est dans « l’agir », si j’ai, je peux agir, on peut avoir tendance à s’agiter dans tous les sens dans des activités diverses et variées, les maux et maladies qui se manifestent sont entre autres : les infarctus et parkinson.

Vers 62-65 ans, on est dans « l’être », le besoin de servir une cause, ressortent à ce moment là, entre autres  des maladies auto-immunes (on ne se reconnait plus, on détruit ses propres cellules) qui est tu toi ? relié à un problème d’identité profonde. 

You tube Robert Wohlfahrt : les cycles du temps

Pour cela, il y a besoin « d’être soi-même, savoir, osez être différent »

Nous avons besoin d’accepter chacun le stade où on est, la maladie marque une étape de notre vie.

Les quatre saisons de la maladie

Au printemps
Je m’interroge, je mange bio, je vis bien, alors pourquoi suis-je malade ? Qu’est ce qui m’arrive ? on perd ses repères. Cela engendre de la colère.

A l’été
On est comme dans un tunnel, on subit, on reçoit les traitements chimio etc.. On subit.

A l’automne
On se questionne, quels changements a apporté la maladie ? Qu’est ce que j’ai changé dans ma vie ? Qu’est ce qui m’a transformé ? C’est le questionnement.

A l’hiver
J’avance, j’ai appris quelque chose de nouveau. J’évolue.

A chaque stade de la maladie, au fil des saisons de la maladie, les patients ont font un dessin représentatif de leurs ressentis qui se rejoint entre les différents patients.

Pour voir plus vous pouvez visionniez une capsule sur Youtube :

Les 4 saisons de la maladie : https://www.youtube.com/watch?v=KwhN4_3zeIk

La maladie est un cheminement, il faut d’abord subir , se mettre en colère pour aller plus loin, les différents stades sont nécessaires.

Il y a en chacun de nous deux personnages, ce qui crée une dualité, les deux nous veulent du bien avec une vision différente. La maladie devrait nous aider à avancer. Souvent, avant la manifestation de la maladie on observe différentes situations de stress.

La maladie est source de sens, elle a un aspect délivrant, la maladie nous permet de nous interroger sur ce qu’on veut dans la vie, quelle est la finalité que je veux servir ?
« Trouver qui on est et oser qui on est »
« Qu’est ce que je veux servir comme cause ? »
Chacun doit trouver son propre guide, son propre chemin, toutes les thérapies sont bonnes, vrais, à chacun de trouver sa thérapie.
« Prenez votre bâton de pélerin et frapper aux portes, chercher »
Est-ce que la maladie pourrait nous protéger ?
« Elle nous dit qu’il y a encore des choses à régler dans l’étape où on est avant de passer à la prochaine étape, avant d’aller plus loin. »

La santé c’est l’harmonie entre le corps, l’âme et l’esprit.

A voir aussi site : https ://unavenirpossible.org

ARTICLE DES DNA RELATIF A LA SORTIE DU 26 JUIN A OBERBRONN

Samedi le 26 juin 2021 à 10 heures, Suzanna de l’ADES (association pour la défense de l’environnement et de la santé) a réuni un groupe de 9 personnes dans la forêt sur les hauteurs d’Oberbronn pour leur administrer leur « premier bain de forêt ».

Portables remisés dans les voitures, c’est avec joie et entrain que le groupe a entamé avant de marcher un réveil articulaire et énergétique. La ballade souvent silencieuse de 6 km a offert aux participantes l’occasion de sentir, d’écouter et d’admirer une nature riche et diverse, baignée d’un soleil tamisé par le feuillage des arbres imposants.

Dans une belle clairière en quête de détente et de bien-être, les personnes ont été initiées par l’animatrice à des mouvements spécifiques de qi gong pour étirer les méridiens d’acupuncture où respiration consciente, gestes lents et concentration se mêlent pour favoriser la libre circulation de l’énergie dans le corps. Toutes ces techniques préparatoires sont proposées pour mieux se connecter à la terre et mieux sentir l’énergie des arbres.

A la faveur d’une dernière halte, chaque personne a été invitée à choisir son arbre, chêne ou hêtre pour l’apprivoiser selon les méthodes de sylvothérapie.

Détendu et mis en appétit, le groupe s’est retrouvé autour d’une table pour partager les ressentis. Contact : Suzanna 06 74 21 36 82

La Biodiversité

Synthèse Conférence sur la Biodiversité

HYMENOPTERA Jardins Obersteinbach

Sébastien HEIM

Sébastien HEIM, nous a rendus attentif aux différentes perturbations qu’engendrent les pratiques et mode de vie actuelles sur le monde animal et notamment sur les abeilles.

En cause, les ondes électromagnétiques de plus en plus présentes, de plus en plus puissantes, avec la 4G, les grillons dans le Sud ont cessé de chanter !; avec les pesticides, des champs jaunissent… !

Hymenotera est un réseau de sensibilisation à chaque niveau, nous avons tous notre rôle à jouer, nous sommes tous concernés.

« Les insectes sont la base de la chaine alimentaire, on a environ 10 ans pour sauver les insectes »

Les légumes d’aujourd’hui sont 100 à 150 fois moins nourrissants qu’il y a 50 ans, il y a urgence.

Chacun peut aménager son jardin ou son balcon avec des zones différentes, pour créer un jardin écologique.

Trois zones pour diversifier et permettre à un maximum d’espèces de vivre, d’œuvrer et de contribuer au maintien d’un équilibre naturel.

  1. La zone tampon (avec de la paille, du bois en tronc, des fleurs pour fournir des cachettes aux insectes)
  2. La zone maigre (avec du tout venant, des briques, du béton, du gravier, du terreau, plantation de végétaux)
  3. La zone potagère (avec du paillage, des feuilles, des épluchures, du gazon, pour nourrir et conserver l’humidité et éviter l’arrosage et le bêchage)

Attention, à privilégier les plantes locales pour environ 80 % et rajouter quelques plantes exotiques 20 %.

Ce qui choque aussi Sébastien c’est que « Aujourd’hui les gens ne prennent plus le temps de contempler, la nature change tous les jours »

La nature fait bien les choses, chaque année les plantes se développent différemment.

Pour en savoir plus voir le site

Ou visiter sur place le jardin à Obersteinbach

Hymenoptera propose des visites guidées pédagogiques en Français et en Allemand en 90 minutes tous les samedis et dimanches, d’avril à octobre à 14 h 00 et à 16 h 00 uniquement sur RDV.

Possibilité de visites guidées en semaine sur rendez-vous uniquement pour les groupes. Une participation de 5 euros est demandée par adulte.

La sophrologie caycédienne

F lorence Guidat a tout d’abord commencé par l’historique en évoquant la création de la sophrologie en 1960 par le Docteur Alfonso Caycedo, le cheminement de ce scientifique et l’évolution de la méthode.

Puis sa spécificité en tant que discipline qui se distingue de l’hypnose, de la relaxation, du rêve éveillé ou de la méditation.

Mise en garde sur certaines pratiques dites de sophrologie et qui n’en sont pas.

L’OBJECTIF : DECOUVRIR ET DEVELOPPER SES PROPRES CAPACITES AFIN D’AMELIORER SON EXISTENCE QUOTIDIENNE.

Explication du déroulement d’une séance individuelle ou de groupe.

Les nombreux champs d’applications de la méthode dans le domaine médical, social, prophylactique.

LA SOPHROLOGIE C’EST :

« UNE VERITABLE DEMARCHE EXISTENTIELLE QUI DEMANDE UN ENTRAINEMENT REGULIER »

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter directement Florence GUIDAT ou consulter son site :

Le lien vers mon site internet : sites.sofrocay.com/florence-guidat 

Contact par tél : 06 72 54 77 20

Résumé conférence sur le sommeil

Synthèse : Conférence « les Clés d’un bon sommeil »
Pascal Léval le 10/01/2019 Naturopathe

Le sommeil est le deuxième besoin vital après l’air, il représente environ 1/3 du temps de la vie.
Aujourd’hui, la fatigue chronique est presque une norme, ¼ des français s’en plaignent et 1/3 déclarent en souffrir.
Même si la qualité du sommeil est plus importante que la durée en elle-même, la moyenne en durée de sommeil se situe entre 7 et 10 h.

Pourquoi le sommeil est-t-il si important ? Que se passe t-il la nuit ?
La nuit permet de générer différents processus :
De digestion
D’élimination
De régénération

Comment favoriser un bon sommeil ?
Ne pas trop boire, ni manger le soir, éviter les excitants
Privilégier des activités pour lâcher prise (musique, relaxation, respiration..)
Ne pas se coucher trop tard
Dormir la tête plutôt au nord
Eviter le bruit, les odeurs fortes
Avoir un bon sommier et bon matelas
Eviter des éléments électromagnétiques à proximité
Eviter des couleurs trop vives dans la chambre à coucher
Eviter des siestes prolongées l’après midi

Il vaut mieux dormir sur le coté gauche ou sur le dos, pourquoi ?
Favorise le drainage lymphatique
Permet une meilleure digestion (l’estomac et le pancréas se trouvent à gauche)
Favorise notre santé cardiaque (l’activité de pompe du cœur est facilitée)
Pour la santé de la rate

En cas de réveil nocturne, se lever et faire une activité utile qu’on n’aime pas faire.

Compléments utiles :
Des plantes : laitue, passiflore, Eschscholzia
des huiles essentielles : lavande et tous les citrus, petit grain
de la Mélatonine : de 30mn à 1 h avant le coucher

En résumé, un bon mode de vie global va favoriser un bon sommeil.

Synthèse Conférence sur le nouveau monde

Jean Michel Demelt nous a parlé jeudi dernier du passage en cours vers un Nouveau Monde, la 5ème dimension.

De nombreux scientifiques ont constatés que le taux vibratoire de la terre est en train de croître depuis quelques années, avec un lot de changements en cours.

(Il faut savoir que tout dans l’univers est vibratoire : la Terre, les Etres vivants, la nourriture, les objets, la nature, nos paroles, nos pensées et nos émotions. Le taux vibratoire est la fréquence d’énergie correspondant au degré d’évolution spirituel)

Le passage au nouveau monde est directement lié à cette évolution vibratoire, nous allons vers une ère plus spirituelle, l’ère du verseau où le Cœur tiendra une place plus prépondérante.

Dans notre quotidien, nous en avons déjà des signes des changements en cours avec plus d’agriculture raisonnée, plus de sensibilités (d’intuition, de facultés extra sensorielle, de perception énergétique, de sensibilités électromagnétiques, de sensibilités aux aliments avec plus d’intolérances, d’allergies).

Face à ces changements, nous avons le choix, soit les accueillir, soit les ignorer, dans ce dernier cas, elles se feront aussi, mais dans la contrainte.

Dans la nature, cela se traduira par des catastrophes naturelles plus puissantes et plus répétitifs, des Tsunamis, de nouvelles maladies…

Comment se préparer et accueillir le changement ?

Par un travail sur soi au quotidien, en cultivant la bonne humeur, la gratitude, en cherchant le coté positif à chaque chose, par la méditation, …

« Etre gentil n’est pas plus difficile que de râler »

Il ne faut pas négliger la loi de l’attraction qui est une des plus puissantes lois de l’univers.

« Toute pensée possède une force magnétique d’attraction qui attire l’énergie et les situations conformes à cette pensée »

La résultante est directement proportionnelle à la force de conviction de cette pensée.

Nous avons tous la possibilité de participer à l’éclosion de ce Nouveau Monde.

Pour aller plus loin :

A voir le film « Demain »

Sur Youtube « Terre nouvelle ou nouvelles terre »

A lire :

La loi de l’attraction par Esther et Jerry Hicks
(les clés du secret pour obtenir ce que vous voulez »

Manuel pratique du secret de la loi d’attraction par Marcelle della Faille

Un secret à leur portée (guide parental) par Marcelle della Faille
sur les capacités nouvelles de nos enfants, leurs capacités extra sensorielles

Méthode Demelt par Jean Michel Demelt
Thérapie manuelle somato –émotionnelle
www.kine-energetique.com

La fin de vie

Conférence « La fin de Vie » le 15/11/2018 à Soultz sous Forêts

par Robert Wohlfahrt médecin à Wissembourg

Avoir le choix de sa mort ! (soins palliatifs, euthanasie…)

Robert Wohlfahrt fait partie de l’association ADMD (Association pour le droit de mourir dans la dignité) qui œuvre pour une promulgation de loi sur l’euthanasie en France.

En Belgique et en Suisse, il y a déjà une réglementation sur le sujet.

En Belgique, c’est le médecin qui fait un terme par une injection et en Suisse c’est le patient lui-même qui prend la dose en la buvant.

Bien entendu, les critères pour y accéder sont bien encadrés, il faut notamment avoir une maladie très grave et incurable, répéter plusieurs fois la demande dans un laps de temps, une acceptation de l’ordre médical, et faire l’objet de souffrance physique effective.

En France, émerge plus d’ouverture dans ce sens, mais pour l’instant, seul une sédation terminal à 1 ou 2 jours de la mort présumé est autorisé.

Il reste donc de nombreux cas de stades intermédiaires où la souffrance et l’incurabilité sont biens présent mais où rien n’est prévu, par exemple pour la maladie de Charcot, les cancers de la gorge…

En soin palliatif, le recours est également bien encadré et limité dans le temps, uniquement au dernier stade et maximum 3 semaines, à coté de cela, il est mis en œuvre un réel accompagnement de la famille.

Dans le cas de Humbert, ses dernières volontés n’ont pas été écrites.

Pour éviter cela, il est important d’anticiper et écrire ses dernières volontés, les transmettre à un notaire, une association par exemple l’ADMD, au médecin, à la mairie et d’en parler autour de soi pour que les proches soient au courant.

De préférence, aussi avoir sur soi ses directives signées de sa main (dans le portefeuille) en cas de gravité extrême et dans l’urgence.

Globalement au sein de l’Europe, le sujet suscite beaucoup d’interrogations et de controverses d’ordre religieux.

« Un croyant peut-il être pour l’euthanasie ? »

Dans tous les cas, un facteur important à prendre en considération, c’est la souffrance physique et psychique.

Aujourd’hui, la loi proposée en France n’irait dans le sens de l’euthanasie que si la personne est consciente et lucide.

A noter que depuis que la loi est passée en Belgique, il a été relevé une baisse substantielle du nombre de suicides.

 

Contact ADMD :

Site : www.admd.net
ADMD écoute : 01 48 00 04 92